Hacea

  • 01 53 90 98 69
  • 194 Rue d'Alésia Paris 14
  • Lundi : 14:00 - 19:15 - Mardi au Samedi : 10:00 - 19:15

ACTUALITES

En Charente, un village fait le pari d’une gestion collective des terres​

Charente

Nous allons commencer par une bonne nouvelle qui nous vient de Reporterre.net (ICI) et qui pourrait inspirer beaucoup de nos paysans tellement c’est intelligent … [Sur Reporterre tout n’est pas aussi souriant, lisez aussi l’article sur Bure (LA ) comment est-ce possible en France ?] Concernant la concentration des terres dans les mains des quelques paysans dans nos communes rurales, je pense que nous n’avons assisté pour l’instant qu’à la première étape qui est une version de la sélection naturelle chère à M. Darwin : les plus forts ont survécu… Viendra la deuxième et dernière étape dans laquelle les terres changeront encore de mains pour finir dans les portefeuilles des banques et autres entités capitalistiques multinationales ou pas. Tout cela étant rendu possible par une diminution drastique du nombre des paysans et donc de leur poids politique… La truite mange le vairon et est elle-même mangée par le brochet. La morale serait de faire comme les gens d’Alloue qui veulent que leurs enfants restent vivre au village, que les paysages demeurent tels qu’ils sont (un paysage de bocage), que l’eau soit toujours consommable, que le prix de leurs maisons reste ce qu’il est puisque tout autour n’aura pas été détruit…​

Inscrivez-vous a notre Newsletter​
Hacea vous notifiera de son actualité et de ses meilleures offres.

Notre site est en cours de construction